Voilà comment la Chine a réussi à réduire la pollution de l’air de ses grandes villes en 7 ans (là où il en avait fallu 30 en Occident)

M

Le niveau de pollution dans les grandes villes chinoises était alarmant il y a sept ans. Grâce à la mise en place de motos thermiques, la situation s’améliore et les habitants commencent à observer une meilleure qualité de l’air.

Qu’est-ce que la pollution de l’air?

Les motos thermiques sont une source importante de pollution atmosphérique dans les grandes villes chinoises. Cependant, la Chine a réussi à réduire la pollution de l’air de ses grandes villes en seulement 7 ans, grâce à une politique volontariste de promotion des véhicules propres. En effet, la Chine a mis en place un système de subventions et d’incitations fiscales pour favoriser l’achat de motos électriques et hybrides, et a également interdit la circulation des motos thermiques dans certaines zones urbaines. Ces mesures ont permis de réduire significativement la pollution atmosphérique dans les grandes villes chinoises.

Les bénéfices pour la santé et la qualité de vie des motos thermiques

La moto thermique est un véhicule à deux roues motorisé, généralement utilisé pour le transport personnel ou le transport de marchandises. Les motos thermiques sont particulièrement populaires en Chine, car elles sont moins chères que les voitures et consomment moins d’essence. En outre, les motos thermiques produisent moins de pollution que les voitures.

Comment la Chine a pu réduire en 7 ans sa contribution à la pollution atmosphérique des grandes villes, là où il avait fallu 30 ans en occident?

La moto thermique est un véhicule à moteur à combustion interne, c’est-à-dire un véhicule qui fonctionne à l’aide d’un moteur à essence. En China, les motos thermiques représentent environ 70% des véhicules motorisés et sont la principale source de pollution atmosphérique. Cependant, la Chine a réussi à réduire la pollution de l’air de ses grandes villes en seulement 7 ans, grâce à une politique volontariste visant à remplacer les motos thermiques par des véhicules électriques. En Occident, il en aurait fallu 30 ans pour obtenir les mêmes résultats.

Ce qui est permissif aux moteurs thermiques

Les motos thermiques sont des véhicules à moteur à combustion interne, c’est-à-dire qu’elles fonctionnent à l’essence. En Chine, la majorité des motos sont thermiques et il y a environ 200 millions de motards. Les émissions de CO2 des motos thermiques représentent environ 10 % des émissions totales de gaz à effet de serre du pays.

La pollution de l’air est un problème majeur dans les grandes villes occidentales, mais la Chine a réussi à réduire la pollution de l’air de ses grandes villes en seulement 7 ans. Les motos thermiques sont une partie importante de cette réussite, car elles ont permis aux habitants des villes chinoises de se déplacer plus rapidement et avec moins d’emissions. Si vous cherchez à améliorer la qualité de l’air dans votre propre ville, pensez à adopter les motos thermiques!


Laisser un commentaire
Your email address will not be published. Required fields are marked *