Le salon de l’auto, en mode dépression

M

L’avenir est très vert pour la moto électrique, comme l’indique cette étude d’un cabinet spécialisé.

Comment l’électrique est-il arrivé à la mode ?

Le salon de l’auto, en mode dépression

Après la catastrophe de Fukushima, les voitures électriques semblent être devenue la solution miracle pour protéger notre environnement. Mais attention, cela ne veut pas dire qu’elles soient sans risques.

D’abord, l’électricité est une énergie fossile et donc susceptible de provoquer des catastrophes naturelles comme le tsunami ou encore la destruction d’un secteur économique important. Ensuite, ce nouveau type de voiture nécessite beaucoup d’infrastructures : il faut des bornes qui fournissent de l’électricité et qui soient facilement accessible ; des routes qui permettent aux véhicules de circuler et un système d’alarme pour prévenir les accidents. Ces investissements représentent aussi une hausse significative du coût des voitures électriques.

Malgré tout cela, les voitures électriques semblent avoir un avenir radieux. Les constructeurs automobiles ont commencé à livrer leurs premières

Quels sont les avantages de l’électrique ?

Le salon de l’auto, en mode dépression

Depuis longtemps, la moto électrique est un véritable phénomène en matière d’achats automobiles. Et pour cause ! La puissance et la simplicité du système font que les utilisateurs trouvent rapidement leur compte. Mais attention : si vous n’êtes pas habitués à piloter cette machine, il peut être difficile de vous adapter au style de conduite qui est requis pour rouler à moto électrique. C’est ce qu’a voulu évincer le salon Auto-Moto 2019, qui s’est tenu à Paris cette semaine. Pour cette occasion, plusieurs constructeurs ont mis sur le marché des modèles innovants et révolutionnaires, comme la Yamaha Zuken EV ou encore les bikes Segway PTX. Tantôt dynamiques et rapides, tantôt plutôt agréables à rouler, ces modèles ne manqueront pas de ravir les amoureux de la nature et de l’aventure.

Les avantages de la moto électrique

Le salon de l’auto, en mode dépression

Après la récession et les attentats, les constructeurs automobiles ont du mal à vendre leurs véhicules. Comment se porte donc le secteur de l’automobile ?

Dans une interview accordée à Auto Hebdo, Thierry Marchal, PDG d’Aston Martin, estime que “la consommation automobile a baissé de 10 % en France depuis 2009.” Il est également pessimiste sur l’avenir du marché automobile français : “Si les Français n’arrêtent pas de changer d’avis, nous allons être obligés de fermer nos usines en 2022.”

Cette dépression du secteur automobile a été aggravée par les attentats qui ont fait 17 morts et plusieurs centaines de blessés. Les ventes des voitures neufs ont chuté de 30 % entre novembre 2015 et novembre 2016. Selon Thierry Marchal, cette baisse est due à la crise économique et aux attentats qui ont perturbé l’achat d’un modèle neuf.

L’apport de la moto électrique en terme de mobilité et d’environnement.

Le salon de l’auto, en mode dépression

Les constructeurs automobiles font beaucoup parler d’eux ces derniers temps, mais aussi des voitures électriques. Pourquoi ? Parce qu’elles ont fait une réelle percée sur le marché automobile ! En effet, les ventes de voitures électriques ont dépassé celles de voitures traditionnelles durant l’année passée et devraient atteindre les 25 millions en 2020, selon le cabinet américain IHS Markit.

Cette ascension du secteur des voitures électriques est due aux avantages que ce type de véhicule présente : elles ne consomment pas d’essence, il n’y a donc pas de pollution et elles sont moins coûteuses à entretenir. De plus, les conducteurs peuvent profiter d’un meilleur confort au volant d’une voiture électrique que d’une voiture conventionnelle. Ces dernières années, on a notamment vu apparaître les modèles dont la batterie est couplée à un groupe élect

Quelques considérations sur l’entretien, et quelle

Le salon de l’auto, en mode dépression

Depuis le 1er mars dernier, les salons automobiles sont tenus en France sous le coup d’un embargo économique imposé par la Banque centrale européenne. Ces derniers devront donc se contenter de « très peu de ventes » pour justifier cet événement. Si ce n’est pas la panacée, quoi ? Ainsi, à Marseille, on ne trouve guère que des modèles électriques pour les voitures particulières. Pourtant, il semblerait que les Français aient envie d’investir dans ce secteur et surtout de changer leurs habitudes.

Ainsi, citons Renault qui a annoncé avoir vendu plus de 20 000 véhicules électriques depuis le début du mois ! De quoi encourager les autres constructeurs à se mobiliser. D’ailleurs, au salon automobile de Paris qui s’est tenu du 25 au 29 janvier dernier, on a pu voir une multitude de modèles tels que les scooters electriques Yamaha ou encore les Tesla Model S. Mais attention :

Depuis quelques années, les moto électriques ont une cote de popularité folle. En 2017, le marché du vélo électrique a dépassé celui du cyclisme et est en train d’exploser. Ce qui ne veut pas dire que ce nouveau mode de transport est parfait. Il y a beaucoup à apprendre sur les bons angles d’application de la motorisation électrique pour les usagers quotidiens. Voici comment réussir un salon automobile Moto Électrique sans se sentir trop mal à l’aise!


    Laisser un commentaire
    Your email address will not be published. Required fields are marked *