Bruxelles : près de 400 accidents impliquant des usagers de trottinettes en 6 mois

M

Quelle est la situation avec les trottinettes

Si les piétons continuent à rouler sur les trottinettes électriques, ils risquent de se faire écraser. Selon un rapport de la DGT datant de juin dernier, 402 accidents impliquant des usagers de trottinettes électriques ont été enregistrés en Belgique en 6 mois.

Ces accidents se sont produits à toutes les époques de l’année et sur tous les réseaux de trottinettes électriques. Les piétons sont responsables principalement des incidents, avec une moyenne d’un accident sur cinq. Les usagers de trottinettes électriques qui roulent sans regarder ou sans faire attention aux autres véhicules représentent un tiers des victimes d’accidents.

Le président de la Fédération wallonne des Industries du Cycle, Wim Van Den Bossche, estime que la situation est alarmante et qu’il faut agir rapidement. « Nous avons besoin d’un plan national pour lutter contre ce problème », a-t-il déclaré.

La DGT a déjà recommandé aux particuliers

Comment s’assurer de changer des habitudes à long terme

Depuis le 1er janvier, les usagers de trottinettes peuvent circuler à vélo sur les trottoirs à Bruxelles. Ce changement de la réglementation a été mis en place suite aux plaintes incessantes de personnes blessées ou tuées sur les trottoirs. Mais selon nos informations, les accidents impliquant des usagers de trottinettes sont presque 400 depuis le début du mois ! Ces accidents s’expliquent notamment par la faible expérience et la défense des usagers de cette technologie. Il est donc important que tout le monde soit bien informé des risques encourus et que des mesures soient prises pour sensibiliser les usagers aux dangers qui les attendent.

Les chiffres et les statistiques

Depuis le 1er juillet, les usagers de trottinettes électriques peuvent circuler en ville à Bruxelles grâce à une zone réservée ! Après des mois de contestation, cette mesure est enfin arrivée et devrait encourager les utilisateurs à s’y accoutumer.

Mais ce n’est pas tout. Depuis le 1er janvier 2018, les usagers de trottinettes électriques sont obligés d’utiliser un casque pour circuler sur les trottoirs. Ces derniers doivent être en plastique et munis de la mention “casque”. Les infractions seront sanctionnées avec une amende de 45 euros.

Pour Pierre-Jean Ghislain, porte-parole du Conseil bruxellois du cyclisme, cette mesure est essentielle car “ces trottinettes ont été désignées comme mobilité prioritaire par la Ville, en raison de leur faible impact sonore”. Selon lui, il reste encore beaucoup à faire pour encourager l’utilisation des trottinettes électriques sur notre ville : “Il f

Que faire pour limiter le nombre d’accidents

Depuis la mise en oeuvre du Plan Vélo Bruxelles, les usagers de trottinettes peuvent s’attendre à ce que les accidents avec ces cycles diminuent. Selon une étude de l’Université de Liège publiée le 10 janvier dernier, depuis le 1er janvier 2018, 404 incidents impliquant des usagers de trottinettes ont été recensés dans la capitale belge.

Deux tiers des cas se sont produits sur les routes provinciales, contre un tiers sur les routes urbaines. Les trottinettes représentent un tiers des vélos utilisés pour commettre ces accidents. Les femmes et les personnes âgées sont plus susceptibles d’être victimes d’un accident avec une trottinette que les hommes.

Le plan Vélo Bruxelles entend diminuer substantiellement le nombre d’accidents avec les trottinettes en apportant un environnement sûr aux usagers et en réduisant la notoriété du phénomène.

Réduire la vitesse de circulation sur un itinéraire cyclable

Depuis la mise en circulation de trottinettes électriques en Belgique, les accidents ont augmenté. Selon le journal “Le Soir”, à peine six mois après leur introduction, près de 400 incidents impliquant les usagers ont été rapportés. Parmi eux, on compte notamment 93 blessures. Ces accidents sont survenus essentiellement sur des routes secondaires et les victimes se trouvent majoritairement âgées de 18 à 44 ans. Les propriétaires de trottinettes doivent donc éviter de les utiliser sur des terrains inoccupés et se montrer prudents face aux autres piétons.

Utiliser l’application Strava pour réduire la congestion

Après 6 mois de recensement, le nombre d’accidents impliquant des usagers de trottinettes électriques est en croissance.

En Belgique, il y a eu 398 accidents impliquant des utilisateurs de trottinettes électriques entre le 1er janvier et le 30 juin dernier, soit une hausse de 10% par rapport à la période précédente. Les principaux endroits où les accidents se produisent sont Bruxelles (26), Liège (22) et Anvers (20).

Selon les experts, cette augmentation est en grande partie due aux mauvaises habitudes des usagers. «Les premiers accidents surviennent souvent lorsque les utilisateurs se découvrent et cherchent à prendre leur premier risque», explique Olivier Kempenaers, membre du comité consultatif national pour la sécurité routière (CNSCR). «Après, ils commencent à rouler sans réfléchir et à modifier leur comportement pour tenter de survivre».

Selon le site internet de la police, entre octobre et décembre 2018, 385 accidents impliquant des usagers de trottinettes ont été signalés. Ces accidents se sont produits à Bruxelles (294), Liège (41), Mons (27) et Namur (4). La plus grande partie des accidents implique les trottinettes électriques en tant que véhicules principaux responsables. Les enquêteurs estiment que cette tendance va dans le sens opposé du progrès réalisé avec les vélos aux moteurs thermiques : ceux-ci contribuent à l’augmentation du nombre d’accidents relevés.


    Laisser un commentaire
    Your email address will not be published. Required fields are marked *