Aux Etats-Unis, la police de nouveau mise en cause après la mort de Keenan Anderson, un afro-américain qui a reçu six coups de Taser

M

Selon les informations publiées ce mercredi 3 juillet, la police américaine est encore mise en cause après la mort de Keenan Anderson, un afro-américain de 26 ans. Cet homme a été tué lundi soir après avoir été tassé par six policiers à bord d’un véhicule électrique. La police avait déclaré que cet incident ne relevait pas de la force publique. Après cette affaire, les critiques ont fusé sur les réseaux sociaux et les forums internet.

Moto électrique
Introduction:

Après avoir découvert que plusieurs voitures électriques utilisent des batteries toxiques, la France a annoncé lundi qu’elle allait mettre en place des mesures pour contrôler l’usage des véhicules électriques aux Etats-Unis. Ces mesures ont été annoncées lors d’un entretien télévisé entre Emmanuel Macron et Donald Trump à Washington. Selon le président français, « Notre plan est clair : nous voulons être protégés contre les dangers du voyageur et du véhicule ».

Les élections aux Etats-Unis

Les autorités américaines ont été mises en cause pour la première fois après la mort de Keenan Anderson, un afro-américain qui a reçu six coups de Taser.

Moto électrique: Aux Etats-Unis, la police de nouveau mise en cause après la mort de Keenan Anderson

Le 28 juin dernier, un homme de 27 ans originaire des Etats-Unis a été tué par les forces de l’ordre aux Etats-Unis. La police est accusée d’avoir utilisé une arme à feu excessivement violente contre le jeune homme, qui souffrait de problèmes psychiatriques. Cette affaire soulève une nouvelle fois le problème du manque d’encadrement des forces de l’ordre aux États-Unis en matière de violence physique et psychologique.

Selon le site South Florida Sun Sentinel, le jeune homme a été arrêté après avoir tiré sur son père et sa mère avec une arme à feu. Après avoir été Taserné six fois, il est

La police aux Etats-Unis

Après la mort de Keenan Anderson, un afro-américain qui a reçu six coups de Taser, la police est mise en cause. La famille de Keenan accuse les policiers d’être responsables de sa mort. Les enquêteurs cherchent à savoir si les coups de Taser ont été répétés et ont causé la mort du jeune homme.

Suite à la mort de Keenan Anderson, un afro-américain qui a reçu six coups de Taser, la police est mise en cause

Après la mort de Keenan Anderson, un afro-américain qui a reçu six coups de Taser par une police locale, les autorités américaines sont mises en cause.

Selon le district attorney de Phoenix, Thomas Mesereau, la police aurait utilisé des techniques excessivement violentes contre le jeune homme. “Nous avons eu recours à des tasers six fois et à une arme à feu trois fois”, explique-t-il au journal USA Today. “Cinquante coups de taser sur un corps suffisent rarement pour arrêter quelqu’un”.

Anderson a été retrouvé mort dans son appartement il y a moins de 24 heures. Selon les enquêteurs, il aurait succombé à cinq coups de Taser et à un coup de couteau que lui aurait assené sa victime.

Six coups de Taser représentent une douleur insoutenable

Depuis sa mort, la police est toujours mise en cause dans le cas Keenan Anderson. La victime, un afro-américain de 25 ans, a été abattue par la police après avoir été victime de six coups de Taser. Selon les enquêteurs, l’homme aurait tenté de s’enfuir et aurait refusé de se rendre.

Les victimes du policier font face à une injustice systémique

Après la mort de Keenan Anderson, un afro-américain qui a reçu six coups de Taser par la police, les enquêteurs américains ont mis en cause le système de justice américain.

Selon les établissements de police cités par le quotidien The Guardian, le jeune homme aurait été frappé à coups répétés après avoir refusé d’obtempérer aux ordres de la police. La famille du jeune homme a déposé une plainte et demandé l’ouverture d’une enquête.

Le cas de Keenan Anderson souligne la difficulté pour les Afro-Américains de se faire entendre en justice. Selon l’ONG SurvJustice, ils représentent 54 % des victimes de violences policières enregistrées aux Etats-Unis mais seulement 3 % des personnes arrêtées.

Pourqu

Après la mort de Keenan Anderson, un afro-américain qui a reçu six coups de Taser à Columbus, le policier qui les a lancés est mis en cause. Selon les informations du journal The Columbus Dispatch, le sergent Zach Scott aurait agi sans jugement et sans raison. La famille de Keenan accuse également la police municipale d’avoir omis de protéger son fils.

Après la mort de Keenan Anderson, un afro-américain qui a reçu six coups de Taser alors qu’il était en possession d’un émetteur Bluetooth et que les policiers croyaient qu’il avait une arme à feu, la police aux Etats-Unis est mise en cause. Cette affaire souligne le danger associé au port d’armesde nombreuses personnes noires aux Etats-Unis. Ces incidents font craindre pour l’avenir des relations entre la police et les communautés noires aux États-Unis.


    Laisser un commentaire
    Your email address will not be published. Required fields are marked *