Automobile – Nostalgie. NSU Prinz 4 : la petite voiture économique qui concurrençait la Coccinelle

M

Avec la popularité croissante des moto électriques, on a l’impression que cette automobile est en train de remplacer les voitures à combustion engine. Si vous êtes encore sceptique, cette introduction vous présente les trois modèles les plus importants du marché actuellement.

Les moteurs électriques

Après la Seconde Guerre mondiale, les Américains commencent à se dire que les voitures ne sont pas les seuls moyens de transport. La Volkswagen conçoit donc le modèle T1 en 1948, une petite voiture électrique à six cylindres. La Coccinelle, produite par la BMW, est commercialisée en 1962. Les deux voitures concurrencent directement l’automobile traditionnelle.

Les voitures électriques ont des avantages importants : elles utilisent très peu d’essence et ne provoquent pas de pollutions sonores. En 1979, le premier véhicule électrique offre une autonomie de 100 kilomètres. Mais ces voitures n’obtiennent pas un succès total et disparaissent progressivement du marché au cours des années 1980. La raison est simple : elles ne proposent pas toujours une conduite aussi agréable que l’automobile traditionnelle.

Mais les électriques reviendront à la mode en 2010 avec la commercialisation du Nissan Leaf, le premier véhicule électrique proposant une autonomie supérieure à 200 kil

Les avantages des moteurs électriques

Le moteur électrique est-il le futur du transport automobile ?

Certains pensent que oui, car il est plus écologique et donc plus propre. D’autres y voient plutôt des inconvénients, notamment en termes de coût. Mais quoi qu’en pense le lecteur, cette moto électrique représente une autre façon de voyager.

Les différents modèles de motos électriques

Le Moto électrique : Automobile – Nostalgie.

Lorsque le premier cheval de Troie de l’automobile est arrivé, les gens étaient fascinés par cette nouvelle technologie qui permettait de voyager sur des routes inconnues. Au fil du temps, les voitures électriques se sont répandues et ont acquis une notoriété sans précédent. Pour beaucoup, elles représentent la voiture idéale pour les déplacements urbains et combinent le confort et la mobilité d’une voiture traditionnelle avec l’économie d’un véhicule non polluant.

Aujourd’hui, on retrouve une large gamme de modèles électriques différents, qui conviennent à tous les budgets. Certains ont même été conçus pour concurrencer directement la Coccinelle. Parmi les plus chers, on trouve notamment le fameux NSU Prinz 4, qui a fait trembler les circuits automobiles en 1966. Ce modèle était particulièrement puissant et rapide, ce qui lui a permis de concurren

Les principaux circuits électriques et la puissance

Pour les cyclomoteurs, il y a eu la moto électrique. Pour les voitures électriques, il y a eu la NSU Prinz 4.

Cette petite voiture économique qui concurrençait la Coccinelle est devenue célèbre grâce à son pilote américain Peter Revson. Son succès fut tel qu’en 1967, elle remporta le Grand Prix de France.

Le principe de fonctionnement de cette voiture était simple : un moteur électrique permettait aux conducteurs d’accélérer et de freiner sans avoir à sortir leur bras du volant. Les batteries fournissaient une autonomie considérable et permettaient de rouler jusqu’à 130 km/h environ. Malheureusement, la Prinz 4 ne survécut que quelques années au marché et fut remplacée par la Volkswagen Lupo.

Les caractéristiques des tricycles électriques

Le Moto électrique : Automobile – Nostalgie.

Le 23 septembre 1989, la Coccinelle disparaît de la circulation après 35 ans d’existence. Une vraie légende. Elle a marqué les esprits et crée une admiration sans borne pour cette petite voiture économique qui concurrençait la Rolls-Royce, la Mercedes ou encore la Jaguar XK120. D’ailleurs, elle est le modèle le plus vendu du monde.

Mais cette révolution automobile n’est pas arrivée tout seul. Aux États-Unis, on observe depuis les années 1970 une augmentation significative des ventes de voitures électriques. En effet, les constructeurs américains ont décidé de s’attaquer à un marché qui était jusque-là considéré comme trop difficile à conquérir. Ils ont donc mis au point une gamme complète de motos électriques destinées aux particuliers.

Depuis quelques années, cette tendance semble avoir atteint son apogée puisque celles-

La NSU Prinz 4 : une voiture économique qui concurrençait la Coccinelle

L’histoire de la Moto électrique commence en 1904 avec le premier essai du premier moteur électrique à combustion. Cette année-là, le Français Pierre Lorrain réalise un essai sur un modèle de voiture électrique baptisé « Voiture sans chemin ».

Cependant, ce qui va amorcer une longue histoire pour les motos électriques est le succès de la première moto électrique construite en 1909 par Nikola Tesla. En effet, cette dernière est très appréciée pour ses performances et son prix relativement raisonnable.

Si les motos électriques connaissent ensuite un certain succès dans les années 1920 et 1930, ce n’est qu’avec l’arrivée des voitures embarquées à pile ou au fuel liquide que la Moto électrique prend vraiment une importance décisive. La première voiture à être commercialisée avec une batterie portative est l’Ecco 1 kg de 1953.

Aujourd’hui encore, les motos électriques représentent plus de 10 % du marché des

La NSU Prinz 4 était une voiture électrique qui concurrençait la Coccinelle. Elle fut produite entre 1958 et 1961 et avait une capacité de seulement 2800 cm3. La Prinz 4 était donc très petite comparée à la Coccinelle, mais elle pouvait faire des courses plus longues avec un coût moindre.


    Laisser un commentaire
    Your email address will not be published. Required fields are marked *