« Shalom Ohad, je suis avec les manifestants en Iran, je filme avec une caméra cachée »

M

“Les manifestants en Iran filment avec une caméra cachée”

Quelles sont les conséquences d’une révolution sur la voiture

Le jeune homme Shalom Ohad a osé se rendre en Iran pour filmer les manifestations qui ont lieu depuis quelques semaines. Il raconte son expérience sur son blog.

« Je suis allé à Téhéran et je me suis joints aux manifestants en poussant des cris de « Shalom Ohad, je suis avec vous ». J’ai pris une caméra cachée et j’ai commencé à filmer. Ce que je vois est très différent de ce que l’on voit dans la presse occidentale. Les gens se battent, ils sont animés par un sentiment d’urgence et de désespoir. »

Shalom Ohad est un jeune habitant du village d’Ard el-Khalil, situé à quelques kilomètres du Mur du Gaz, qui vit depuis plusieurs années sous la domination israélienne. Il raconte comment il a été contraint de quitter son pays après avoir été arrêté et torturé par les forces spéciales israéliennes en 2009. Depuis, il vit en Palestine où il

L’histoire de la Chine et des révolutions automobiles

« Shalom Ohad, je suis avec les manifestants en Iran. Je filme avec une caméra cachée.

Je suis arrivé en Iran il y a trois semaines et depuis, je participe à la révolte des étudiants contre le Premier ministre, Mohammad Reza Pahlavi.

Je suis ému de voir le courage et l’ambition des manifestants qui réclament démocratie et liberté. J’espère que les autorités iraniennes comprendront rapidement leurs demandes et respecteront les droits fondamentaux des citoyens. »

La voiture comme étendard

“Shalom Ohad, je suis avec les manifestants en Iran, je filme avec une caméra cachée.”

Après la chute du régime du Shah en 1979, le peuple iranien a lutté pendant des années pour obtenir la démocratie. Des manifestations ont éclaté à chaque changement de Premier ministre ; les répressionnaires ont utilisé la violence et les arrestations arbitraires pour réprimer toute forme de contestation.

Aujourd’hui encore, les manifestants continuent à manifester pacifiquement pour demander le retour à la démocratie. Shalom Ohad est originaire de ce pays et il est passionné par cette histoire. Il a donc décidé de filmer les événements depuis son propre point de vue, en couvrant toutes les manifestations depuis le mois d’août. Avec sa caméra cachée, il documente chaque jour l’ampleur et la durabilité du mouvement.

Quelles sont les possibilités d’un voyage en moto?

À la mi-mars, après deux ans de silence, Shalom Ohad a décidé de reprendre les frappes militantes en Iran. Il est parti de France pour rejoindre les manifestants qui se sont rassemblés à Téhéran. Depuis son refuge à l’ambassade française, il filme avec une caméra cachée les événements en progressant sans arrêt au travers des barrages et des foules hostile.

« Je suis heureux d’être ici », explique-t-il dans ce témoignage inoubliable. « Il y a tellement de choses à dire et je me sens obligé de raconter notre histoire aux Iraniens. Ils doivent savoir que nous sommes prêts à mourir pour leur liberté. »

Depuis le référendum sur le régime islamique du 20 mai, plusieurs centaines de militants ont été arrêtés. Certains ont été condamnés à mort, tandis que d’autres font face à des prisons et aux efforts du gouvernement pour les discréditer et les réduire au silence.

Comment voyager à travers l’Europe?

Le blogueur français Shalom Ohad se trouve actuellement en Iran et filme les manifestations qui ont lieu là-bas. Il explique sur son blog comment il est arrivé à se mettre au bon endroit pour filmer les événements avec une caméra cachée.

Le prochain voyage en moto ?

“Shalom Ohad, je suis avec les manifestants en Iran. Je filme avec une caméra cachée.”

Le jeune photographe Shalom Ohad est à la frontière iranienne, filmant les manifestations qui ont lieu depuis plusieurs jours contre le régime du président Ahmadinejad. “Je me sens là pour dénoncer ce qui se passe et montrer aux gens que les manifestants ne sont pas seuls”, explique-t-il à France 24. La censure étatique rend difficile la circulation des images sur le web en Iran, mais Shalom Ohad compte parvenir à faire circuler sa photo sur les réseaux sociaux.

Loïc Ohad, photographe français qui se trouve actuellement en Iran et qui filme les manifestations des manifestants depuis son lieu de travail caché avec une caméra cachée, a déclaré dans un communiqué diffusé lundi qu’il était prêt à se rendre aux Etats-Unis pour répondre à toutes les questions liées à la loi moto.


    Laisser un commentaire
    Your email address will not be published. Required fields are marked *