Pourquoi les scooters et motos électriques n’ont pas de grosse autonomie ?

M

Lorsque vous décidez d’acheter un scooter ou une moto électrique, vous pouvez être surpris par la faible autonomie de ces engins comparé à leur coût. Pourtant, l’autonomie a beau souvent diminuer avec les nouvelles technologies, ce n’est pas toujours le cas. Cet article voit pourquoi les scooters électriques et moteurs sont limités à quelques heures de autonomie seulement.

Les scooters et motos électriques, quel nouveau type de moyen de transport ?

Le scooter électrique est un mode de transport rapide, agréable et pratique. Mais ce mode de transport n’a pas les mêmes avantages que les véhicules automobiles traditionnels. Pourquoi ? La loi Moto stipule que les scooters et motos électriques ne peuvent pas transporter plus de 25 kg . Cela signifie qu’un scooter électrique ne peut pas avoir une grande autonomie et qu’il est donc difficile pour lui de se déplacer à longue distance.

Pourquoi les scooters et motos électriques ont-elles un faible autonomie ?

Le gouvernement vient de voter une nouvelle loi moto qui permettra aux scooters et motos électriques de prendre la route sans certificat d’immatriculation. Le but est de réduire les pollutions dues aux véhicules automobiles. Mais pourquoi ne pas avoir des autonomies colossales, alors que les scooters et motos électriques délivrent des puissances au-delà des 400 V ?

Les scooters et motos électriques bénéficient d’une bonne efficacité énergétique grâce à leur moteur électrique, mais cela ne suffit pas à compenser la faiblesse du dispositif de freinage. Les scooters et motos électriques ont une autonomie limitée par leur poids et par leurs dimensions. Par exemple, la S1000XE du constructeur Yamaha a une autonomie de 45 km sur une distance de 20 km.

Quelles sont les solutions pour augmenter la durée d’autonomie des véhicules à moteur électrique ?

Après avoir lu la loi moto, il est difficile de ne pas s’interroger sur les raisons qui ont amené le gouvernement à adopter cette proposition. Pourquoi les scooters et motos électriques n’ont pas de grosse autonomie ?

Le but recherché par cette loi était de limiter la vitesse autorisée à 30 km/h sur les routes nationales et provinciales. Or, les scooters et motos électriques n’ont pas de batterie capables d’assurer une vitesse élevée pendant longtemps. Cela est dû à leur faible poids et à leurs petites cylindrées. Il faut donc compter avec un temps de recharge important pour répondre aux exigences du code de la route.

Quels sont les avantages et inconv

La loi motocycliste est entrée en vigueur le 24 juillet 2018. Elle prévoit notamment des limitations pour les scooters et motos électriques sur la distance qu’ils peuvent parcourir sans être aidés d’un conducteur.

Afin de répondre aux interrogations de nos lecteurs, voici les raisons principales qui font que les scooters et motos électriques n’ont pas de grosse autonomie.

Premièrement, les moteurs électriques ne sont pas très puissants. Cela limite considérablement l’autonomie des véhicules.

Deuxièmement, il est important de maintenir une bonne charge du véhicule pour lui permettre de parcourir une longue distance sans être rechargé. Cela requiert souvent un temps plus long que pour une moto conventionnelle pour charger le moteur électrique.

Troisièmement, les scooters et motos électriques ont tendance à rouler beaucoup plus doucement que les motos traditionnelles. Ce fait aggrave encore la limitation de l’autonomie du

La loi moto stipule que les scooters et motos électriques n’ont pas de grosse autonomie car ils sont destinés à être utilisés en communauté. Les mobiles électriques ne peuvent pas transporter plus de trois personnes à la fois, ce qui signifie qu’ils doivent être utilisés avec un conducteur. Si vous souhaitez acquérir un scooter ou une Moto électrique afin de le conduire personnellement, consultez votre assureur automobile pour voir si cela est possible.


    Laisser un commentaire
    Your email address will not be published. Required fields are marked *