Les critiques des «Bonnes Etoiles» et «Nos Frangins»

M

Qui sont les «Bonnes Etoiles» ?

Les deux principales organisations de défense des motards, Les Bonnes Etoiles et Nos Frangins, ont critiqué la nouvelle loi sur les motos qui entrera en vigueur le 1er juillet. Ils estiment que cette loi est discriminatoire et dangereuse pour les motards.

Selon les Bonnes Etoiles, la nouvelle loi sur les motos porte atteinte aux droits fondamentaux des motards en France. Ils estiment que cette loi est une grave menace pour la liberté de circulation des motards et pour leur sécurité. Nos Frangins, quant à eux, affirment que cette loi est inutile et dangereuse. Ils critiquent notamment le fait que les contrôles seront effectués de manière arbitraire et que les sanctions seront disproportionnées.

Pourquoi et comment ont-ils critiqué la loi moto ?

“Bonnes Etoiles” et “Nos Frangins”, deux associations de défense des motards, critiquent la loi moto. Elles estiment que cette dernière ne tient pas compte des particularités des deux-roues et des usagers qui les utilisent.

Que trouvent-ils à redire sur le texte de loi ?

“loi moto : Les critiques des «Bonnes Etoiles» et «Nos Frangins»”

“Loi moto : les critiques des «Bonnes Etoiles» et «Nos Frangins»”

Le projet de loi sur la circulation routière, qui prévoit notamment de rendre obligatoire le port du casque pour les motards, a été critiqué par les organisations “Bonnes Etoiles” et “Nos Frangins”. Ces dernières estiment que cette mesure est inutile et qu’elle ne fera qu’augmenter le nombre d’accidents.

Comment la loi a été votée ?

“Loin de favoriser la sécurité, ces deux associations dénoncent une loi liberticide et discriminatoire.”

Les “Bonnes Etoiles” et “Nos Frangins”, deux grandes associations françaises de motards, ont critiqué la loi moto récemment votée par le gouvernement. Selon elles, cette loi ne favorise pas la sécurité des motards, au contraire, elle est liberticide et discriminatoire. Ces deux associations dénoncent notamment le fait que cette loi oblige les motards à porter un gilet fluorescent et un casque intégral, alors que cela n’est pas obligatoire pour les automobilistes. De plus, cette loi interdit aux motards de rouler en groupe de plus de 2, ce qui est discriminant selon eux.

Quelles seront les sanctions en cas d’infraction ?

Les deux organisations de défense des automobilistes, les «Bonnes Etoiles» et «Nos Frangins», ont critiqué la loi moto qui entrera en vigueur le 1er juillet prochain. Elles estiment que cette loi favorise les conducteurs sans permis et met en danger les usagers de la route.

Ce qui va changer pour les motards

“Loin d’être unanimes, les deux principaux groupes de motards français se sont exprimés sur la nouvelle loi sur les motos. Les «Bonnes Etoiles» ont été particulièrement critiques, dénonçant une loi « inutile » et « discriminatoire ». Nos Frangins, quant à eux, ont salué l’intention de la loi, mais ont regretté son manque de pragmatisme.”

Blog Outline:

Les “Bonnes Etoiles” et “Nos Frangins” sont deux groupes de motards qui ont critiqué la loi moto.

Le groupe “Bonnes Etoiles” a fait une pétition contre la loi moto et a recueilli plus de 5 000 signatures. Ils estiment que cette loi est dangereuse pour les motards et qu’elle ne résoudra pas le problème de la sécurité routière.

Le groupe “Nos Frangins” a également critiqué la loi moto, mais ils ont surtout dénoncé le manque de communication entre le gouvernement et les motards. Ils estiment que cette loi est un coup porté aux libertés individuelles et qu’elle met en danger les motards.

What

“Les «Bonnes Etoiles» et «Nos Frangins», deux collectifs de motards, ont critiqué la loi sur les motos qui entrera en vigueur le 1er juillet. Ils estiment que cette législation est discriminatoire et qu’elle pénalisera les plus défavorisés.”

La loi moto a été critiquée par les «Bonnes Etoiles» et «Nos Frangins», deux groupes de défense des motards. Les «Bonnes Etoiles» ont déclaré que la loi créait une discrimination entre les différents types de motards et qu’elle ne ferait qu’augmenter le nombre d’accidents en raison du manque de formation adéquate. «Nos Frangins» ont quant à eux déclaré que la loi était inutile car elle ne ferait qu’empêcher les gens de rouler en moto tout en augmentant le nombre d’infractions.


    Laisser un commentaire
    Your email address will not be published. Required fields are marked *