La loi sur les motos change en France : ce qui va changer pour les conducteurs

M

En France, la loi concernant les motos a été récemment modifiée. Les changements sont importants et vont affecter les conducteurs de deux-roues. Découvrez dans cet article ce qui va changer pour eux.

Le port des gants obligatoire

Dès le 20 novembre 2016, le port des gants homologués sera obligatoire à moto. Cette obligation s’appliquera aux conducteurs et aux passagers. Les gants devront être conformes aux normes en vigueur (CE) et disposer d’un étiquetage CE.

Cette mesure a été prise afin de renforcer la sécurité des motocyclistes. Les mains sont souvent exposées lors d’une chute et peuvent subir des blessures graves. Le port des gants homologués permettra de limiter les risques.

Les contrevenants risquent une amende de 68 euros et un retrait d’un point sur leur permis de conduire.

L’interdiction du port de certains objets sur soi

A partir du 1er janvier 2021, il sera interdit de porter des écouteurs ou des oreillettes en conduisant une moto. Cette interdiction s’applique également aux téléphones portables tenus en main. L’utilisation d’un kit mains-libres sera toutefois autorisée.

Cette mesure a été prise pour éviter la distraction des conducteurs de deux-roues et ainsi prévenir les accidents. En effet, l’usage d’écouteurs ou d’oreillettes peut entraîner une baisse de l’attention et de la vigilance nécessaire en conduite. Les conducteurs qui ne respecteront pas cette interdiction risquent une amende de 135 euros et un retrait de 3 points sur leur permis.

Cette réglementation est également valable pour les automobilistes et les cyclistes.

La limitation de vitesse dans les centres-villes

A partir de septembre 2021, la vitesse des motos sera limitée à 30 km/h dans les centres-villes. Cette mesure s’appliquera aux rues à sens unique, à double-sens ou avec des voies réservées. La vitesse sera également limitée à 20 km/h dans les zones de rencontre.

Cette décision a été prise pour protéger les usagers vulnérables de la route tels que les piétons et les cyclistes. En effet, les motos peuvent être dangereuses à grande vitesse dans les zones urbaines. Les contrevenants risquent une amende de 135 euros et un retrait de 2 points sur leur permis de conduire.

Cette mesure est également valable pour les automobilistes et les cyclistes.

L’obligation du port d’un blouson homologué

A partir de janvier 2022, le port d’un blouson homologué sera obligatoire à moto. Ce blouson devra être équipé de protections homologuées CE aux coudes et aux épaules. Il devra également posséder une étiquette CE.

Cette mesure a été prise pour protéger les motocyclistes en cas de chute. Le blouson homologué permettra de limiter les blessures au niveau des coudes et des épaules. Les contrevenants risquent une amende de 135 euros.

Cette obligation ne s’applique pas aux conducteurs de scooter qui pourront toutefois opter pour un blouson homologué s’ils le souhaitent.

Les changements de la loi sur les motos en France sont destinés à renforcer la sécurité des deux-roues. Dès le 20 novembre 2016, le port de gants homologués sera obligatoire. A partir du 1er janvier 2021, il sera interdit de porter des écouteurs ou des oreillettes en conduisant une moto. En septembre 2021, la vitesse des motos sera limitée à 30 km/h dans les centres-villes et le port d’un blouson homologué sera obligatoire à partir de janvier 2022.

Ces mesures sont prises pour prévenir les accidents et protéger les usagers vulnérables de la route. Elles permettront également de rendre la conduite des deux-roues plus sûre et responsable.


Laisser un commentaire