La loi moto évolue en 2021 : quelles sont les nouvelles règles ?

M

De nombreuses règles régissent l’usage des motos en France, et elles évoluent régulièrement pour garantir une sécurité maximale aux usagers. En 2021, plusieurs changements législatifs sont donc à prévoir pour les motards. Voici un aperçu des nouvelles règles à respecter pour rouler en toute sérénité.

1. Les équipements obligatoires

L’un des premiers changements de la loi moto concerne les équipements obligatoires pour les conducteurs. Il est à présent indispensable de disposer d’un gilet airbag homologué pour tous les trajets effectués sur autoroute, ce qui devrait améliorer la sécurité des motards en cas d’accident. Par ailleurs, le port de gants certifiés CE est également rendu obligatoire pour tous les deux-roues motorisés, et ce depuis le 20 novembre 2016.

Ces mesures ont été prises pour réduire les risques de blessures graves lors d’une chute ou d’un accident, et permettent de mieux protéger les conducteurs en cas de choc. Il est donc important de veiller à ce que son équipement soit conforme aux normes en vigueur avant de prendre la route.

Enfin, le port d’un casque homologué reste bien entendu obligatoire en toutes circonstances, sous peine d’amende et de retrait de points sur le permis de conduire.

2. Les limitations de vitesse

Les motards doivent également faire attention aux limitations de vitesse en vigueur sur les routes. Depuis le 1er janvier 2021, la vitesse maximale autorisée sur les routes à double sens sans séparateur central a été abaissée de 90 km/h à 80 km/h. Cette mesure vise à réduire le nombre d’accidents mortels sur les routes, en particulier ceux impliquant des deux-roues motorisés.

Il est donc important de respecter scrupuleusement ces limitations de vitesse pour garantir sa sécurité et celle des autres usagers de la route.

Notez également que certains départements ont mis en place des zones à circulation restreinte (ZCR) où la circulation des deux-roues motorisés est réglementée. Renseignez-vous auprès des autorités locales pour connaître les règles en vigueur dans votre région.

3. Les contrôles techniques

Les propriétaires de motos sont soumis à plusieurs obligations en matière de contrôle technique. Depuis le 1er janvier 2021, les motos âgées de plus de 4 ans doivent être présentées au contrôle technique tous les deux ans. Ce contrôle a pour but de vérifier l’état général de la moto et de repérer d’éventuelles anomalies pouvant mettre en danger la sécurité du conducteur ou des autres usagers de la route.

Par ailleurs, les véhicules immatriculés avant le 1er juin 1999 doivent impérativement être équipés d’un dispositif d’antipollution homologué, sous peine de se voir refuser la validation du contrôle technique.

Enfin, il est important de rappeler que les motos doivent être assurées en responsabilité civile pour circuler sur les routes. En cas d’accident, l’assurance permet de couvrir les dommages causés à autrui et aux biens.

4. Les règles de circulation en ville

Les motards doivent également respecter certaines règles de circulation spécifiques à la ville. Depuis le 1er janvier 2021, il est interdit de remonter les files de voitures dans les rues limitées à 30 km/h ou moins, sauf si une bande ou une piste cyclable est présente. Cette mesure vise à réduire les risques d’accidents entre motos et piétons ou cyclistes.

De plus, il est important de veiller à utiliser les équipements de protection adaptés lors de la circulation en ville, tels que des vêtements réfléchissants pour être bien visible, ou un antivol homologué pour protéger sa moto contre le vol.

Enfin, les motards doivent être vigilants et anticiper les comportements des autres usagers de la route, en particulier les piétons et les cyclistes qui peuvent parfois surprendre en traversant une rue ou en empruntant une piste cyclable.

La loi moto a évolué en 2021 pour mieux assurer la sécurité des conducteurs de deux-roues motorisés. Ces règles obligatoires visent à améliorer la protection des motards en cas d’accident, à réguler la circulation en ville et à réduire les risques de pollution atmosphérique.

Il est donc important de bien les connaître et de les respecter pour pouvoir circuler en toute sérénité sur les routes, que ce soit en ville ou sur autoroute.


Laisser un commentaire