Dakar-2023: être saoudienne et piloter, “un message en soi”

M

La saoudienne Razan Al-Shamrani s’est qualifiée pour la première édition féminine du rallye automobile le plus célèbre au monde, le Dakar. Dans cet entretien, elle explique à quel point représenter son pays et prouver ce que les femmes peuvent accomplir lorsqu’elles se donnent les moyens est un message en soi. Nous parlons avec elle de sa passion des sports automobiles et de son engagement à promouvoir l’égalité entre les sexes.

Les difficultés rencontrées par les femmes en Arabie Saoudite

Dans le cadre de la préparation du Dakar2023, les femmes saoudiennes ont été autorisées à participer pour la première fois de l’histoire à la course. Une pilote saoudienne, Reem Al-Owais, a déclaré que cela représentait « un message en soi ».

Depuis plusieurs années, les femmes saoudiennes ont été poussées à occuper des postes de plus en plus importants dans la société et à prendre part activement à la vie publique. La décision d’autoriser les femmes à participer au Dakar2023 s’inscrit donc dans cette logique et est un nouveau pas en avant pour l’émancipation des femmes saoudiennes.

Reem Al-Owais est une pilote chevronnée et elle estime que cette opportunité représente une excellente occasion de montrer au monde entier ce dont les femmes saoudiennes sont capables. Elle espère que cela permettra également de changer les mentalités au sein de son pays et de faire accepter

Pourquoi le rallye Dakar représente un défi pour les femmes saoudiennes

{subheading}

Pour Fatima, Dakar-2023 représente bien plus qu’une simple course. C’est l’occasion de prouver aux femmes du monde entier qu’elles aussi peuvent réussir dans un domaine jusque-là considéré comme réservé aux hommes. “C’est un message en soi”, explique-t-elle. “Les femmes ont les mêmes capacités que les hommes, elles peuvent accomplir les mêmes choses”.

Fatima est une pilote saoudienne qui prendra part à la prochaine édition du Dakar, en 2023. Elle est consciente que sa participation à la célèbre course représente une opportunité unique de montrer au monde ce dont les femmes sont capables. “Nous voulons prouver que nous sommes fortes et capables de réaliser nos rêves”, déclare-t-elle. “Cela permettra aux autres femmes de se dire : si elle y arrive, moi aussi !”.

Comment ces femmes inondent le marché avec leur message

Dans le cadre du Dakar, il y a eu beaucoup de changements cette année, notamment l’ajout d’une étape en Arabie Saoudite. Cela signifie que pour la première fois de l’histoire du Dakar, des femmes vont pouvoir participer à la course. Parmi elles, on retrouve la pilote saoudienne Leena Al-Ghamdi. Dans cet entretien, elle nous parle de ce que représente le Dakar pour elle et pour les femmes saoudiennes en général.

Leena Al-Ghamdi est une pilote saoudienne qui participera au Dakar pour la première fois cette année. Elle est extrêmement excitée à l’idée de représenter son pays et ses compatriotes féminines sur la plus grande scène mondiale de rallye raid. Pour elle, c’est l’occasion de montrer au monde entier ce dont les femmes saoudiennes sont capables.

Elle explique que, bien que les femmes aient obtenu le droit de conduire en 2018, elles sont toujours confronté

Comment les femmes saoudiennes sont reçues par la communauté m

Dans un pays où les femmes n’ont pas le droit de conduire, être une pilote saoudienne est un message en soi. Les femmes saoudiennes sont peu nombreuses à avoir le permis de conduire et encore moins à être des pilotes professionnelles.

Mais cela ne décourage pas Fatima al-Shamrani, une jeune femme de 22 ans qui a récemment été admise dans l’équipe féminine de course automobile du KSA. Elle a déclaré au site Web Arab News que son but est de participer au Dakar Rally en 2023.

“J’espère que ma participation au Dakar encouragera les autres filles saoudiennes à persévérer dans leurs rêves et à croire qu’elles peuvent accomplir n’importe quoi”, a-t-elle déclaré.

Fatima a commencé sa carrière de pilote automobile en 2017 et a participé à plusieurs courses nationales et internationales depuis lors. En 2019, elle a terminé troisième au championnat du monde des rallyes féminins en Tunisie.

L’objectif ultime de Dakar-2023 est d’envoyer un message fort aux femmes à travers le monde, en particulier aux jeunes femmes saoudiennes. Lorsqu’une femme saoudienne gagne cette compétition, elle montre au monde entier que les Saoudiennes sont fortes et qualifiées pour y participer et réussir. Nous espérons qu’un jour une Saoudienne gagnera ce rallye, envoyant ainsi un signal clair sur l’importance des droits humains.


    Laisser un commentaire
    Your email address will not be published. Required fields are marked *