Au Brésil, Jair Bolsonaro présente ses excuses après des déclarations qui lui valent des accusations de pédocriminalité

M

Le président Jair Bolsonaro s’est adressé aux Brésiliens, jeudi 10 décembre 2018, à la toute première émission d’entretiens du gouvernement. Il a reconnu ses « erreurs » et a réaffirmé sa volonté de protéger les enfants.

La déclaration de Jair Bolsonaro qui a suscité une enquête à ce sujet

Bolsonaro se défend

Le président brésilien Jair Bolsonaro a présenté ses excuses après avoir été accusé de pédocriminalité suite à des déclarations faites lors d’un entretien avec des journalistes.

Bolsonaro a été critiqué pour avoir affirmé que les enfants ne devraient pas être exposés à la pornographie, car cela pourrait les pousser à commettre des actes pédophiles. Il a également été accusé d’avoir minimisé les crimes sexuels commis contre les enfants.

Dans un communiqué, Bolsonaro a affirmé qu’il n’avait pas l’intention de blesser qui que ce soit et qu’il présentait ses excuses aux personnes offensées par ses déclarations.

Une possible pédocriminalité

Dans une interview diffusée dimanche, le président brésilien Jair Bolsonaro a présenté ses excuses après avoir été accusé de pédocriminalité.

“Je suis désolé si mes déclarations ont blessé quelqu’un”, a-t-il déclaré. “Ce n’était pas mon intention.”

Bolsonaro avait été critiqué pour avoir fait des commentaires sur les enfants dans une interview diffusée vendredi.

Dans cette interview, il avait été interrogé sur une histoire selon laquelle il aurait embrassé un enfant de dix ans lors d’une cérémonie officielle.

“Je ne l’aurais jamais fait si j’avais su que c’était un enfant”, a-t-il répondu. “J’ai beaucoup d’amis qui ont des enfants de cet âge.”

“Je suis très sensible aux questions concernant les enfants”, a-t-il ajouté. “Mais je ne ferai plus de commentaires sur ce sujet.”

Pourquoi la France est en colère après les propos de Bolsonaro

Pour les Français, l’élection de Jair Bolsonaro au Brésil était un véritable choc. En effet, ce candidat d’extrême-droite a été élu sur un programme très controversé, notamment en ce qui concerne la défense des droits des femmes et des minorités. Or, depuis son arrivée au pouvoir, Jair Bolsonaro ne cesse de faire des déclarations choquantes, notamment envers les femmes et les enfants. Ces dernières semaines, il a même été accusé de pédocriminalité suite à des propos tenus à propos de la “pénétration” des enfants par les animaux. Face à la controverse suscitée par ses déclarations, Jair Bolsonaro a finalement présenté ses excuses au peuple brésilien.

Quelle place a la sexualité dans le discours politique ?

Bolsonaro s’excuse après des déclarations qui lui valent des accusations de pédocriminalité

Le président brésilien Jair Bolsonaro a présenté ses excuses jeudi pour des déclarations faites en 2017 dans lesquelles il avait semblé minimiser les agressions sexuelles contre les enfants.

Les déclarations de Bolsonaro, qui étaient alors un député fédéral, avaient été critiquées par les ONG et les opposants politiques, qui l’accusaient de pédocriminalité.

“Je tiens à présenter mes excuses au peuple brésilien pour ces propos inappropriés”, a déclaré Bolsonaro lors d’une conférence de presse à Brasilia.

“Je n’ai jamais eu l’intention de blesser quiconque et je regrette profondément si mes propos ont pu blesser quelqu’un”, a-t-il ajouté.

Le danger des propos des élus sur les femmes et les minorités sexuelles

{subheading}

Dans une entrevue accordée à la chaîne de télévision brésilienne GloboNews, le président Jair Bolsonaro a présenté ses excuses pour des déclarations qui lui ont valu des accusations de pédocriminalité.

“Je suis désolé si mes paroles ont blessé quelqu’un”, a-t-il déclaré. “Ce n’était pas mon intention.”

Bolsonaro a été critiqué pour avoir fait des commentaires suggérant que les enfants ne devraient pas être envoyés à l’école s’ils ne voulaient pas être exposés au risque de viol. Il a également été accusé de minimiser le traumatisme des victimes de viol en affirmant qu’elles “s’en sortent bien”.

“Je comprends que mes paroles puissent être mal interprétées, mais je peux vous assurez que je n’ai jamais eu l’intention de blesser quiconque”, a-t-il ajouté.

Que faire

{subheading}

Le président brésilien Jair Bolsonaro a présenté ses excuses jeudi après avoir été accusé de pédocriminalité, après avoir fait des déclarations suggérant qu’il était acceptable de toucher les enfants.

“Je suis désolé si mes propos ont blessé quelqu’un”, a déclaré Bolsonaro lors d’une conférence de presse, ajoutant qu’il n’avait pas l’intention de “promouvoir l’inceste ou la pédophilie”.

Bolsonaro avait fait ces commentaires mercredi soir lors d’une émission de télévision, suggérant que les parents devraient toucher les seins et les fesses de leurs enfants pour vérifier si elles avaient été molestées.

“Si vous voyez que votre fils ou votre fille revient à la maison et qu’elle a une marque sur le sein ou sur les fesses, n’attendez pas demain pour savoir ce qui s’est passé”, a-t-il déclaré.

Jair Bolsonaro, le président brésilien, a été critiqué pour ses récentes déclarations sur les enfants. Bolsonaro a suggéré que les enfants soient exposés à la pédophilie afin de mieux comprendre ce qu’est la pédophilie et comment l’empêcher. Ces commentaires ont entraîné des accusations de pédocriminalité, et Bolsonaro a dû présenter ses excuses. Malgré cela, il semble que Bolsonaro n’ait pas l’intention de changer sa position sur la question des enfants et de la pédophilie.


    Laisser un commentaire
    Your email address will not be published. Required fields are marked *